Top Menu

Iran: Bernard Kouchner’s Declaration [Iran : Déclaration de Bernard Kouchner]

La déclaration de Bernard Kouchner appelant à se préparer à la possibilité d’une guerre avec l’Iran est inquiétante.  Cette déclaration venant après le discours de Nicolas Sarkozy sur une alternative entre « la bombe iranienne ou le bombardement de l’Iran », simplifiant à l’outrance le problème du dossier nucléaire iranien, vise en réalité à préparer les esprits à une logique de guerre, voulue par l’administration Bush et les néo-conservateurs américains.L’Iran ne doit pas accéder à l’arme nucléaire.  C’est la position constante du Parti socialiste.  Il existe une unanimité de la communauté internationale sur ce point et le Conseil de sécurité a déjà pris des sanctions pour que l’Iran suspende l’enrichissement de l’uranium et revienne à la table de négociations.

Mohammad El Baradei, Directeur général de l’AIEA, déploie des efforts considérables pour tenter de trouver une solution à la crise, en mettant en place une méthode de solution des principaux points en litiges et fait état des signaux encourageants en ce sens.  Il ne voit pas aujourd’hui de danger clair concernant le programme nucléaire iranien.  C’est le moment qu’ont choisi Nicolas Sarkozy et son ministre des Affaires Etrangères pour préconiser des sanctions hors Nations Unies et des préparatifs de guerre.  La position de Nicolas Sarkozy, s’engageant à nouveau dans un scénario à l’Irakienne ne peut s’expliquer que par son alignement sur l’administration Bush.  Cet alignement affaiblit l’autorité de l’ONU, met en danger la crédibilité, les intérêts et la sécurité de la France et est en contradiction avec les engagements de notre pays au Moyen-Orient.

Le Parti socialiste estime que l’AIEA doit mener jusqu’au bout la procédure de vérification du programme nucléaire iranien et la mise en œuvre d’un système rigoureux de contrôles internationaux.  La France ne peut s’engager avec autant de légèreté dans des confrontations militaires dans une région si instable et mouvementée.

Le Parti socialiste demande qu’un débat soit engagé rapidement au Parlement sur ce dossier.

Communiqué du Secrétariat international

The declaration of Bernard Kouchner calling upon people to prepare for the possibility of a war with Iran is disturbing.  This declaration, coming after Nicolas Sarkozy‘s speech on an alternative between “the Iranian bomb or the boming of Iran,” oversimplifying the problem of the Iranian nuclear issue, actually aims to prepare minds for a logic of war, as is desired by the Bush administration and American neo-conservatives.

Iran must not obtain the nuclear weapon.  That is the consistent position of the Socialist Party.  There exists unanimity in the international community on this point, and the Security Council has already imposed sanctions, so that Iran will suspend uranium enrichment and return to the negotiation table.

Mohamed El Baradei, Director General of the IAEA, is making considerable efforts to try to find a solution to the crisis, by setting up a method of resolving the principal points of contention, and he highlights encouraging signals in this direction.  He does not see a clear danger today concerning the Iranian nuclear program.  This is the moment when Nicolas Sarkozy and his Foreign Minister chose to recommend sanctions outside the United Nations and preparations of war.  The position of Nicolas Sarkozy, committing himself to an Iraq scenario again, can be only explained by his alignment with the Bush administration.  This alignment weakens the authority of the UN, endangers the credibility, interests, and security of France, and is in contradiction with our country’s engagements with the Middle East.

The Socialist Party believes that the IAEA must carry out the process of verification of the Iranian nuclear program to its conclusion and establish a rigorous system of international controls.  France cannot so light-mindedly commit itself to military confrontations in such an unstable and turbulent region.

The Socialist Party demands that a debate on this issue be promptly opened at the Parliament.

Communiqué of the International Secretariat


This communiqué appeared in Les communiqués de presse du Parti socialiste on 17 September 2007.  Translation by Yoshie Furuhashi (@yoshiefuruhashi | yoshie.furuhashi [at] gmail.com).

 

Comments are closed.